Une manière de penser !

Toto est à l'école. Problème de mathématiques. La maitresse demande :
-Il y a trois oiseaux sur une branche. Un chasseur arrive, tue deux oiseaux avec son fusil. Combien en reste-t-il sur la branche ?
Toto répond alors :
-Zéro : le dernier oiseau a eu peur, et s'est envolé.
La maitresse rectifie :
Il en reste un Toto, mais j'aime bien ta façon de penser.
Le lendemain, Toto va voir sa maitresse :
-Maitresse, trois femmes sont dans la rue en train de manger une glace. La première la croque, la deuxième la lèche, et la dernière la suce... laquelle est mariée ?
La maitresse, un peu gênée, finit par lui dire :
-Eh bien... celle qui la suce...
-Non, répond Toto. Celle qui a une alliance... mais, j'aime bien votre façon de penser



Le délice espagnol

Un français visitant l’Espagne s’arrête dans un restaurant de Pampelune. Tout en sirotant sa sangria, son attention se porte sur une alléchante assiette servie à la table voisine. Non seulement cela semble savoureux, mais ça dégage aussi un arôme qui tient du divin.

Il s’informe donc auprès du serveur :
– Mais quelle est cette merveille que vous venez de servir ?

Le garçon de répondre :
– Ah Señor, vous avez du nez ! Ce sont les testicules du taureau du combat de cet après-midi. Un plat d’une délicatesse que l’on nomme le Délice Espagnol.

Le français, un peu médusé :
– Après tout, je suis en vacances, servez-moi donc ce régal.

Mais le garçon de répondre :
– Je regrette Señor, on ne peut servir ce plat qu’une fois par jour car il n’y a qu’un seul combat par après-midi. Si vous revenez plus tôt demain et que vous êtes le premier à commander, alors nous pourrons vous réserver ce grand délice.

Le lendemain, le français revient, réserve son menu, et un peu plus tard, se fait servir ce seul et unique délice du jour.

Après avoir humé son assiette, examiné la présentation et s’être délecté de quelques petites bouchées, il rappelle le garçon et lui dit :
– Elles sont délicieuses, mais elles sont beaucoup, beaucoup plus petites que celles que je vous ai vu servir hier.

Le garçon hausse les épaules et dit :
– Si Señor, mais il arrive parfois que c’est le taureau qui gagne !…



Au bout des rouleaux !

Un locataire décide de refaire son appartement. Il commence à prendre les mesures pour savoir combien de rouleaux de papier-peint acheter, mais il s’y perd. Et tout à coup, il se souvient que son voisin du dessus, qui a exactement le même appartement, a refait le sien trois mois plus tôt. Il monte le voir et lui demande :
– Combien de rouleaux de dix mètres avez-vous pris ?
– Vingt-huit.

Alors il achète vingt-huit rouleaux, et il colle son papier. Mais, quand l’appartement est terminé, il lui reste six rouleaux.

Il remonte chez son voisin et lui dit :
– Je ne comprends pas. J’ai tapissé tout l’appartement, et il me reste six rouleaux…
– Eh bien, moi c’est pareil !…



Word pêtre les plombs

Essayez ce petit test plutôt rigolo :

C'est quand même chouette la micro, il est très fort ce Bill Gates.

1 - ouvrez word
2 - écrivez : =rand(100,1)
3 - faites enter

Résultat surprenant, même Microsoft ne sait pas pourquoi ça fait ça !



Représentant en aspirateur

Un représentant en aspirateur débarque chez une vieille dame qui habite une maison isolée au bout du village. Sans lui laisser placer un mot il lui dit :

- Madame, je vais vous faire une démonstration de la merveille des merveilles, le nouvel aspirateur « Cyclone », celui qui aspire tout en quelques secondes ! Où est votre poubelle ? Dans la cuisine ? Je m'en doutais ! Permettez-moi de la prendre !

Il l'emporte dans le salon et vide tout le contenu par terre.

- Ne vous inquiétez pas ! Car à présent, avec l'aspirateur « Cyclone », je vais faire disparaître totalement, jusqu'à la dernière parcelle, toutes ces ordures ! Je m'engage, chère madame, à manger devant vous tout ce qui resterait au sol !

- Attendez, monsieur, dit la vieille dame. Je vais vous chercher du sel et du poivre, parce que je n'ai pas l'électricité.